This website uses cookies to ensure you get the best experience on our website. Learn more

Crise boulangiste !

x

Crise boulangiste !

Salut ! Aujourd’hui nouvelle vidéo ! Je vais parler crise politique, corruption, montée nationaliste, lutte idéologique etc., etc., et non je ne vais pas parler de la Vème République mais de la IIIème... Comme quoi les années passent et se ressemblent : ♫♫ y a que le décor qui évolue, la mentalité reste la même ! ♫♫ Renaud ! ;-)

« Après la défaite de 1870 face à la Prusse, l’Empire de Napoléon III s’effondre et une nouvelle République est proclamée : la IIIème République. Durant les années 1870, cette République aura du mal à s’affirmer et il faudra attendre les années 1880, avec l’aide de personnages politiques tels que Léon Gambetta ou Jules Ferry, pour voir ce régime grandir et s’implanter dans le pays. Toutefois, la République subit de grosses difficultés économiques. De plus, ses positions libérales et parlementaires ont tendance à irriter les masses populaires. C’est dans ce contexte compliqué, que l’on va voir monter des idéologies plus nationalistes notamment à travers le boulangisme incarné autour du général Boulanger… »

Réseau Social :

Twitter (actif) :

Sources :

- Francis DÉMIER, La France du XIXe siècle 1814 – 1914, Le Seuil, 2000

- Vincent DUCLERT, La République imaginée, 1870-1914, Belin, 2010

- Christophe VERNEUIL, Histoire politique de la France 1814-1914, Ellipses, 2008

- J. Garrigues, Le boulangisme, PUF, 1992, « Que sais-je ? »
x

HISTOIRE DE L'EXTRÊME-DROITE : 2. LA CRISE BOULANGISTE - 3 sur 1

À la fin du XIXè siècle, la IIIè République, déjà fragile, va davantage être ébranlée par l'émergence d'un mouvement politique de protestation. C'est la crise boulangiste. Déroule pour plus d'infos !

► Abonnez-vous au Labo de la Légiste pour recevoir d'autres vidéos !
► Likez la page Facebook du Labo sur Facebook !
► Suivez la Légiste sur Twitter !
► Pour faire un tour sur le site !


Sources utilisées pour cette vidéo :
PROCHASSON, Christophe, Les Années 1880 : au temps du boulangisme, in WINOCK, Michel (dir.), Histoire de l'extrême-droite en France. Le Seuil, Points Histoire, 1993, p. 51-82.
Le Général Boulanger : premier ni de gauche, ni de droite ? sur le site de Veni Vidi Sensi : (pour voir la vidéo :

Pour aller plus loin :
Boulanger : quel populisme ? dans l'émission Concordance des temps (France Culture) :
Le Boulangisme dans l'émission La Marche de l'Histoire (France Inter) :
x

La crise boulangiste

x

Vie et mort du Boulangisme (1886 - 1891)

Georges Clemenceau disait du général Boulanger : il est mort comme il a vécu : en sous-lieutenant. Mais que se cache t-il derrière un tel mépris ?

Histoire d'un mouvement éphémère : le Boulangisme.


Extrait musical : N.W.A. fuck the police
x

Le général Boulanger : premier « ni de gauche, ni de droite ? » - Veni Vidi Sensi #10

Le ni droite ni gauche et le front républicain sont ils des phénomènes nouveaux ? Pas tant que ça, si on regarde l'histoire du général Boulanger, dans les années 1880.

1:30 La Troisième République, un régime inachevé ?
6:43 Boulanger, le général devenu ministre de la guerre
12:55 La naissance du Boulangisme
19:31 Apogée et hésitations
24:55 Le premier front républicain ?
31:34 Une aventure sans lendemain ?
37:59 Des leçons encore valables

Une vidéo écrite et présentée par Histony ; montée, réalisée et illustrée par Malo, le tout sous licence CC-BY-SA.

Retrouvez les sources de la vidéo et des précisions sur notre site, pour aller plus loin et recouper les infos :


Suivez l'actualité de la chaîne sur Twitter :

Sur Facebook :

Le Boulangisme (émission d'histoire)

Invité : Jean Dartois.
Animateur : Thibaut de Chassey.
Émission diffusée sur Radio Résistance le 23 janvier 2010.

1/2 Le général Boulanger (1886-1891) Troisième République

Le général Boulanger (1/2). 2000 ans d'Histoire sur France Inter de Patrice Gélinet avec Henri-François de Breteuil (auteur) 12.04.2007

« Il est mort comme il a vécu : en sous-lieutenant. »
Georges Clémenceau

« Il est mort comme un sous-lieutenant » a dit Georges Clémenceau en apprenant que le général Boulanger s'était tiré une balle dans la tête sur la tombe de sa maîtresse à Bruxelles le 30 septembre 1891.

Pendant 5 ans pourtant, à la tête d'une coalition hétéroclite de royalistes, de bonapartistes, de républicains et même de socialistes, celui que Clémenceau appelait avec mépris un sous-lieutenant, avait fait trembler la III° République. Depuis le jour où elle avait fait de ce soldat bardé de décorations et de cicatrices un ministre de la guerre.

Personne alors ne se doutait que le général Boulanger, réputé pour son patriotisme et ses convictions républicaines provoquerait quelques mois plus tard une des crises politiques les plus graves qu'ait connu la III° république pendant les 70 ans de son histoire.

--------------------------------------------------------------------------------
invité:

*Henri-François de Breteuil
(auteur)
--------------------------------------------------------------------------------
livre:

*Marquis de Breteuil
Journal secret 1886-1889
éditeur : Mercure de France
« Henri, huitième marquis de Breteuil, qui inspira le personnage du marquis de Bréauté à Marcel Proust, trouve tout naturellement sa place dans la collection du « Temps retrouvé ». Mais avec lui, nous pénétrons dans la réalité d'un univers que l'écrivain ne connaissait que de l'extérieur.

Nous sommes là au cœur de la société aristocratique de l'avant-siècle, dont on découvre les aspirations et la vie quotidienne. De cet important manuscrit, nous avons choisi d'éditer les années 1886-1889, marquées par l'affaire Boulanger qui mit en péril la fragile IIIe République.

Par sa position sociale et son goût prononcé pour la politique, Henri de Breteuil dévoile les dessous d'un conflit au cours duquel s'affrontent républicains, bonapartistes et royalistes. Intime des petits-fils de Louis-Philippe, il souhaite une restauration monarchique, mais se rend compte que le général n'est pas l'homme providentiel espéré.

Tout en suivant les rebondissements d'une crise de régime qui se déroule comme un excellent scénario, il brosse un tableau souvent mordant de la vie mondaine où têtes couronnées, princes, gentilshommes, grands bourgeois et hommes de pouvoir se croisent à la manière d'une comédie de mœurs. »
--------------------------------------------------------------------------------
vidéos:

*Elena et les hommes
Jean Renoir
avec Jean Marais et Ingrid Bergman
Film
éditeur : Montparnasse
--------------------------------------------------------------------------------
disques:

*Delormel / Garnier / Désormes
En revenant de la revue
par : par Perchicot
label : CD EPM Records 982902

HISTOIRE DE L'EXTRÊME-DROITE : 3. L'AFFAIRE DREYFUS - 3 sur 1

Après la crise boulangiste, c'est l'affaire Dreyfus qui va une nouvelle fois déstabiliser la IIIè République. Déroule pour plus d'infos !

► Abonnez-vous au Labo de la Légiste pour recevoir d'autres vidéos !
► Likez la page Facebook du Labo sur Facebook !
► Suivez la Légiste sur Twitter !
► Pour faire un tour sur le site !


Sources utilisées pour cette vidéo :
BIRNBAUM, Pierre, Affaire Dreyfus, culture catholique et antisémitisme, in WINOCK, Michel (dir.), Histoire de l'extrême-droite en France. Le Seuil, Points Histoire, 1993, p. 83-123.
CHARLE, Christophe, Naissance d'une cause. La mobilisation de l'opinion publique pendant l'affaire Dreyfus, Politix, vol. 4, n°16, Quatrième trimestre 1991, Causes entendues - Les constructions du mécontentement (1) sous la direction de Annie Collovald et Brigitte Gaïti, pp. 65-71.
JOLY, Laurent, Antisémites et antisémitisme à la Chambre des députés sous la IIIe République, Revue d’histoire moderne & contemporaine, vol. 54-3, no. 3, 2007, pp. 63-90.
TAGUIEFF, Pierre-André, L'Invention racialiste du Juif, Raisons politiques, vol. no 5, no. 1, 2002, pp. 29-51.
Aux Racines de l'antisémitisme français dans l'émission Concordance des Temps (France Culture) :

Pour aller plus loin :
Une thèse à lire : ROUAULT, Thierry, Les Mécanismes de la haine antisémite et antimaçonnique chez Drumont et ses héritiers, Littératures, Université Paris Diderot, Paris 7, 2007 :

Henri Guillemin - Le général Boulanger

Dans ce quatrième épisode de la série, Henri Guillemin relate la carrière militaire et politique du général Georges Boulanger.

Ministre de la guerre dans un gouvernement républicain de centre-gauche de 1886 à 1887, le général devint très populaire en militant pour la fin des privilèges dans l'armée et en y améliorant les conditions de vie de la troupe.

Il incarna aussi la défense nationale française face à la montée en puissance de l'Allemagne de Bismarck: il fut baptisé le «Général la Revanche».

Démis de ses fonctions de ministre et mis à la retraite militaire, Boulanger bénéficia du soutien de l'extrême-droite et du prolétariat lors d'élections partielles : d'abord député de Lille, puis celui de Paris après un véritable plébiscite. Le peuple l'appelle alors à marcher sur l'Elysée, ce qu'il refuse. C'est le début du déclin…

1886-1888 : la Crise des passeports

Nouvelle vidéo sur le thème de l'Alsace entre 1871 et 1914.
Cet épisode un peu oublié de l'histoire alsacienne fut une grave crise dans les relations entre le Reichsland et les autorités fédérales allemandes et même au-delà, entre le Reich Allemand et la toute jeune République Française. Parce que les relations entre Alsaciens, Lorrains et Berlin furent loin d'être un long fleuve tranquille...
Prévu pour être ajouté à la vidéo sur les Institutions de l'Alsace-Lorraine de 1871 à 1914, sa longueur (un quart d'heure) sur un sujet dont je devait fatalement parler à un moment ou à un autre mais finalement un peu trop hors sujet (il est question ici de crise politique et diplomatique, pas des institutions).
Plus qu'un épisode à part, il s'agit surtout de l'improvisation d'un nouveau format J'espère que cet épisode vous plaira malgré tout et si c'est le cas, je n'exclus pas d'en refaire à l'avenir.

Bon visionnage !

Facebook :
Twitter :
Tipeee :
AlsaShop :

Bibliographie :

Sources internet :







Livres :

BECHELEN Lucien et MOERLEN Yvan, La lutte de la Jeunesse Estudiantine alsacienne et lorrains contre l'emprise allemande de 1871 à 1918, chez l'auteur, 1957
GEYER Myriam, La vie musicale à Strasbourg sous l'Empire Allemand (1871-1918), Publications de la Société Savante d'Alsace, 1999
IGERSHEIM François, « L'Alsace des notables 1870-1914 », éditions BF, Strasbourg, 1981
IGERSHEIM François, « L'Alsace politique 1870-1914 », éditions PUS, Strasbourg, 2016
KREMPPER Michel, « Aux sources de l'autonomisme alsacien-mosellan 1871-1945 », éditions Yoran, Fouenant, 2015
OBERLE Roland, « L'Alsace au temps du Reichsland », éditions A.D.M. Éditeur, Mulhouse, 1990
ROTH François, « Alsace-Lorraine, histoire d'un « pays perdu » », éditions Talandier, 2016, Paris
VOGLER Bernard, « Histoire Politique de l'Alsace », la Bibliothèque Alsacienne, éditions La Nuée Bleue, Strasbourg, 1995
WITTMANN Brenard, « Une histoire de l'Alsace... autrement » T.1, éditions Rhyn un Mosel, Morsbronn-les-Bains, 1999
« Das Elsass von 1871-1932 » tomes I, II, III, IV, éditions Alsatia verlag, Colmar, 1935
x

Assassinat de Henri IV !

Salut ! [NOUVEAU MICRO]

Aujourd'hui, on vous présente une nouvelle vidéo. Cette fois, on retrace l'assassinat (et aussi sa vie) du roi de France et de Navarre : Henri IV. Tué le 14 mai 1610 par Ravaillac, un fou fanatique comme il est parfois décrit qui se sentait investit de la mission divine d'éliminer un supposé tyran, hérétique et usurpateur... Ça fait beaucoup pour un roi censé être le Lieutenant de Dieu sur Terre ^^ En effet, Henri IV est né d'une mère protestante et d'un père catholique. Dure enfance... Mais c'est sa mère qui s'en occupe le plus, ainsi, elle lui inculque les valeurs et les principes stricts de la religion reformée ou protestante. Par conséquent, en 1610, beaucoup juge que la fonction de roi n'aurait pas dû revenir à Henri IV selon la loi salique du moment. En effet, pour ces gens-là, seul un roi catholique de naissance pouvait prétendre à cette fonction. Ainsi, Ravaillac, imprégné de ces idées, décide de commettre son acte régicide. Acte malheureux, oui, mais le couteau de Ravaillac renforcera la monarchie absolue de droit divin, patriote et gallicane, pour le siècle à venir...

Twitter (actif) :


Facebook (peu actif) :


Sources :

- Lucien Bély, La France moderne 1498-1789, PUF, Paris, 1998

- Joël Cornette, La monarchie Entre Renaissance et Révolution 1515-1792, Seuil, Paris, 2000

- Joël Cornette, L'affirmation de L'État absolu 1492-1652, Hachette, Paris, 2014

- Joël Cornette, La monarchie absolue De la Renaissance aux Lumières, dossier n°8057, Paris, 2007

- Babelon Jean-Pierre, Henri IV, Fayard, Paris, 1982

La crise du 16 mai 1877

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ IMPORTANT ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
Pour me SOUTENIR GRATUITEMENT, viens ici :

Envie de réussir en droit ?

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ MES RÉSEAUX SOCIAUX ▬▬▬▬▬▬▬▬

Contact (pro) : morganchvt@gmail.com

Instagram :

Snapchat :

Twitter :

Facebook :

Blog :

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ QUI SUIS-JE ? ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Je m'appelle Morgan, je suis doctorant en droit et chargé de travaux dirigés à Lyon.

Sur cette chaine, je publie des vidéos pour apprendre, comprendre et réviser le droit.

Ces vidéos s’adressent à tous les étudiants qui doivent faire du droit.

Mon objectif : c'est votre réussite.

Alors, si vous voulez réussir, n'attendez plus avant de vous abonner pour ne louper aucune vidéo.

A bientôt la #successfamili

fachoda ok1

9. General Boulanger and Captain Dreyfus

France Since 1871 (HIST 276)

Two of the major crises of nineteenth-century France, the Boulanger Affair and the Dreyfus Affair, can be understood in terms of the rising forces of anti-Semitism and Far Right politics. The German conquest of Alsace and Lorraine, in particular, fueled nationalist and right-wing sentiments, especially in rural France. Political orientations and prejudices were formed by the popular media of the time, such as illustrated periodicals and patriotic songs.

00:00 - Chapter 1. The Anti-semitic Context: France and the Jews in the Nineteenth Century
07:47 - Chapter 2. The Boulanger Crisis: General Boulanger, General Victory
22:16 - Chapter 3. Developments in Mass Politics: The Spread of Images and Imaginaire
36:16 - Chapter 4. The Dreyfus Affair

Complete course materials are available at the Open Yale Courses website:

This course was recorded in Fall 2007.

Les Payenkes Utopistes

Les Payenkes Utopistes présentent Bonne question !
Création 2018.
Soundtrack : A breath of hope, by Samuel Rhyner
Video editing by Saphia Loizeau
x

Les boulangeries ne connaissent pas la crise

Cette semaine, la fête du pain est célébrée partout en France. L'occasion de se demander si le secteur de la boulangerie est aussi touché par la crise aujourd'hui.

Reportage réalisé le 14 mai par Camille Piscina (images), Camille Cazeneuve (montage) et Fanny Bellocq (voix off), étudiantes en 3ème année à l'EDJ Nouvelles de Nice.

6 février 1934 : le jour où la République a vacillé

JAADTOLY : Képi & Singlet – Poujadisme

Avec Fred Jannin et Stefan Liberski.

2/2 Le général Boulanger (1886-1891) Troisième République

Le général Boulanger (2/2). 2000 ans d'Histoire sur France Inter de Patrice Gélinet avec Henri-François de Breteuil (auteur) 12.04.2007

« Il est mort comme il a vécu : en sous-lieutenant. »
Georges Clémenceau

« Il est mort comme un sous-lieutenant » a dit Georges Clémenceau en apprenant que le général Boulanger s'était tiré une balle dans la tête sur la tombe de sa maîtresse à Bruxelles le 30 septembre 1891.

Pendant 5 ans pourtant, à la tête d'une coalition hétéroclite de royalistes, de bonapartistes, de républicains et même de socialistes, celui que Clémenceau appelait avec mépris un sous-lieutenant, avait fait trembler la III° République. Depuis le jour où elle avait fait de ce soldat bardé de décorations et de cicatrices un ministre de la guerre.

Personne alors ne se doutait que le général Boulanger, réputé pour son patriotisme et ses convictions républicaines provoquerait quelques mois plus tard une des crises politiques les plus graves qu'ait connu la III° république pendant les 70 ans de son histoire.

--------------------------------------------------------------------------------
invité:

*Henri-François de Breteuil
(auteur)
--------------------------------------------------------------------------------
livre:

*Marquis de Breteuil
Journal secret 1886-1889
éditeur : Mercure de France
« Henri, huitième marquis de Breteuil, qui inspira le personnage du marquis de Bréauté à Marcel Proust, trouve tout naturellement sa place dans la collection du « Temps retrouvé ». Mais avec lui, nous pénétrons dans la réalité d'un univers que l'écrivain ne connaissait que de l'extérieur.

Nous sommes là au cœur de la société aristocratique de l'avant-siècle, dont on découvre les aspirations et la vie quotidienne. De cet important manuscrit, nous avons choisi d'éditer les années 1886-1889, marquées par l'affaire Boulanger qui mit en péril la fragile IIIe République.

Par sa position sociale et son goût prononcé pour la politique, Henri de Breteuil dévoile les dessous d'un conflit au cours duquel s'affrontent républicains, bonapartistes et royalistes. Intime des petits-fils de Louis-Philippe, il souhaite une restauration monarchique, mais se rend compte que le général n'est pas l'homme providentiel espéré.

Tout en suivant les rebondissements d'une crise de régime qui se déroule comme un excellent scénario, il brosse un tableau souvent mordant de la vie mondaine où têtes couronnées, princes, gentilshommes, grands bourgeois et hommes de pouvoir se croisent à la manière d'une comédie de mœurs. »
--------------------------------------------------------------------------------
vidéos:

*Elena et les hommes
Jean Renoir
avec Jean Marais et Ingrid Bergman
Film
éditeur : Montparnasse
--------------------------------------------------------------------------------
disques:

*Delormel / Garnier / Désormes
En revenant de la revue
par : par Perchicot
label : CD EPM Records 982902

La Troisième République 1870 -1914 (partie 1/3)

cours 4ème Histoire Troisième République IIIe IIIème

Shares

x

Check Also

x

Menu